Département Enseignants Enseignements Recherches Colloques Elèves
> Colloques > Archives > 2015-2016 > L’Écho du théâtre

L’Écho du théâtre : dynamiques et construction de la mémoire phonique XXe-XXIe siècles

Jeudi 19 et vendredi 20 novembre 2015
Théâtre de l’École Normale Supérieure,
45 rue d’Ulm, 75005 Paris

L’ÉCHO DU THÉÂTRE : DYNAMIQUES ET CONSTRUCTION DE LA MÉMOIRE PHONIQUE, XXe-XXIe SIÈCLES

Colloque international organisé par Hélène Bouvier et Marion Chénetier-Alev

ECHO [ANR-13-CULT-0004]
[ARIAS-THALIM (CNRS, ENS, université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) / LIMSI-CNRS /
BnF / Université d’Amsterdam / CRIalt-Université de Montréal]

Les nouvelles expériences phoniques, acoustiques et auditives ont profondément nourri le travail des artistes, et l’on assiste au XXe siècle à l’essor des réflexions et des créations autour de la matière sonore du théâtre : voix parlées, bien sûr, mais aussi musique, chansons, bruits de scène et de salle, sans oublier l’élément majeur qu’est le silence, décliné en d’infinies nuances. Les lieux de conservation (bibliothèques, musées) et de création (théâtres, compagnies) ont dès le début du XXe siècle pris conscience de l’importance des traces sonores de la scène, et en ont entrepris l’archivage, participant activement à la mise en place d’un champ d’investigation inédit.

Inscrit dans le cadre du projet ANR ECHO [ÉCrire l’Histoire de l’Oral. L’émergence d’une oralité et d’une auralité modernes. Mouvements du phonique dans l’image scénique (1950-2000)], ce colloque souhaite interroger les dynamiques et les processus à l’œuvre dans la constitution d’une mémoire phonique du théâtre. Quels sont les lieux où s’élabore cette mémoire ? Comment se fabrique-t-elle ? De quels supports dispose-t-on pour la capter, de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui, et selon quels critères l’archive-t-on au fil du temps ? Comment s’articulent mémoire collective et mémoire individuelle ? Si l’on postule qu’il n’est guère d’examen possible de la mémoire sonore sans recourir à son expression verbale, écrite ou orale, comment passe-t-on de l’inscription d’une scène dans la mémoire à sa formulation, comment décrit-on un souvenir sonore ? Que nous apprend l’étude de cette mémoire sur les attentes, les représentations, la réception et l’évolution de la voix parlée et des autres sons au théâtre ? Comment les traces laissées et les signes observés d’une évolution de la diction, du rythme de l’élocution, des accents et des langues, de la place du verbe en scène, contribuent-ils à une vision renouvelée de la conception et de la pratique théâtrales ?

Ce projet de recherche fait également suite au programme « Le son du théâtre / Les technologies sonores et le théâtre », entrepris par l’équipe de recherche franco-québécoise ARIAS/CRI, dont les résultats ont donné lieu à plusieurs publications. Il s’agit ici de poursuivre cette investigation qui se donne pour objectif de contribuer à une ré-écriture de l’histoire récente du théâtre occidental et, au-delà, à une redéfinition contemporaine de l’expression, de la mémoire et de l’écoute verbales, en maintenant notamment l’approche interdisciplinaire adoptée.

Programme
Jeudi 19 novembre – Théâtre de l’ENS

9h Ouverture du colloque par Hélène Bouvier et Marion Chénetier-Alev

9h30-11h Session 1
INSTITUTIONNALISATION DES ARCHIVES SONORES
Modérateur  : Marion Chénetier-Alev

Laëtitia Boyault (doctorante, université Sophia-Antipolis). «  Origine des premiers enregistrements phonographiques  : le recours au répertoire et aux sociétaires de la Comédie-Française  »

Ricarda Franzen (doctorante, Amsterdam School for Heritage and Memory Studies, chargée de cours à l’Université d’Amsterdam). «  Best before : Shelf life of Dutch theatre sound recordings »

Donatella Orecchia (maître de conférences, Université de Rome Tor Vergata) et Livia Cavaglieri (maître de conférences, Université de Gênes). «  Parcours de la mémoire sonore du théâtre en Italie  : de la mémoire phonique dans les fonds “Théâtre” de l’ICSBA au projet d’histoire orale Ormete  »

11h-11h30 Pause

11h30-12h30 Session 2
ATELIER D’ÉCOUTE : L’ÉVOLUTION DE LA «  DICTION CLASSIQUE  »

Jean-Marie Villégier (metteur en scène de théâtre et d’opéra, fondateur de la compagnie L’Illustre-Théâtre). « Exercices d’écoute sur deux dictions dramatiques  », en dialogue avec Marion Chénetier-Alev.

13h-14h30 Déjeuner

14h30-16h Session 3
RADIO ET FABRIQUE DE LA MÉMOIRE SONORE
Modérateur  : Viktoria Tkaczyk

Marion Chénetier-Alev (maître de conférences, université François-Rabelais de Tours). «  Esquisse d’une cartographie des dictions françaises (1910-1970)  »

Clarisse Cossais (docteur, université de Strasbourg, réalisatrice et productrice à la Deutschlandradio Kultur). «  Le théâtre à la radio. Comparaison de critiques théâtrales radiophoniques dans le Berlin d’après-guerre. Dieter Kranz (Est) et Friedrich Luft (Ouest), metteurs en ondes de moments inoubliables.  »

Carolyn Birdsall (Assistant Professor, Université d’Amsterdam). « Archival Afterlives : Performance History and Broadcast Archiving (1930-1970)  »

16h-16h30 Pause

16h30-18h Session 4
RADIO ET DRAMATURGIE  : CRÉATIONS VERBALES ET VOCALES
Modérateur  : Anne-Françoise Benhamou

Jiaying Li (doctorante, université Paris Ouest-Nanterre-La Défense). «  La radio comme laboratoire du théâtre et de la langue  : enjeux du théâtre radiophonique de Jean Tardieu  »

Séverine Leroy (docteur, université Rennes 2, productrice déléguée à France Culture). «  Le documentaire radiophonique  : une mémoire phonique du théâtre  »

Francesco Perrone (master 2, université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis). «  Le rôle des matériaux d’archives dans Stifters Dinge de Heiner Goebbels  »

18h-18h45 Pause apéritive

18h45-20h Session 5
POUR UNE POÉTIQUE SONORE DU THÉÂTRE

Marcus Borja (docteur, université Sorbonne Nouvelle-Paris 3/Université de São Paulo, doctorant de SACRe ENS/CNSAD, acteur, metteur en scène, dramaturge, musicien et chef de chœur). «  Présence audible et écoute en présence  : pour une poétique sonore du théâtre  ». Suivi de « Théâtre » (performance chorale conçue d’après le spectacle créé en avril 2015 au CNSAD).

Dîner

Vendredi 20 novembre – Théâtre de l’ENS

9h-10h Session 6
VOIX DES LIEUX, VOIX DES ACTEURS
Modérateur  : Jean-Marc Larrue

Bénédicte Boisson (maître de conférences, université Rennes 2). «  Les voix du Théâtre du Peuple de Bussang  »

Chantal Dhennin-Lalart (professeur agrégée, docteur, université de Lille). «  Le théâtre de village, 1900-1950  »

10h-10h30 Pause

10h30-12h Session 7
MÉMOIRES DE SPECTATEURS
Modérateur  : Joël Huthwohl

Pascale Caemerbeke (docteur, université Sorbonne Nouvelle-Paris 3). «  Ce que la lecture des questionnaires de spectateurs (1952-1963) du TNP de Jean Vilar peut nous dire de la mémoire phonique du théâtre  »

Leonel Martins Carneiro (doctorant, Université de São Paulo). «  La vie du théâtre  : la construction de la mémoire de l’évènement théâtral à travers l’oralité  »

Hélène Bouvier (chargée de recherche au CNRS, UMR THALIM, équipe ARIAS)  : «  Expérience auditive et mémoire phonique dans les entretiens avec des spectateurs de théâtre  »

12h30-14h Déjeuner

14h-15h Session 8
DES ENJEUX DE LA LANGUE  : L’ENRÔLEMENT DES TECHNOLOGIES D’ENREGISTREMENT ET DE DIFFUSION
Modérateur  : Jeanne Bovet

Marion Brun (professeur agrégée, doctorante, université Paris-Sorbonne). «  La voix dans le théâtre de Marcel Pagnol : cinéma et microsillon, lieux de conservation d’une parole populaire  »

Viktoria Tkaczyk (directrice de recherche à l’Institut Max Planck, Berlin, professeur à l’Institut für Kulturwissenschaft, de l’Université Humboldt). «  All the Words a Stage : Theodor Siebs and the Popularization of Standard German  »

15h-15h30 Pause

15h30-17h Session 9
APPROCHES COGNITIVES ET PRATIQUES DE LA MÉMOIRE DE L’ACTEUR
Modérateur  : Hélène Bouvier

Emilie Coulombe (étudiante en master, Université de Montréal). «  Une mémoire perfor[m]ée  : pratique de l’énonciation de l’acteur dans le théâtre de Daniel Danis et Christian Lapointe  »

Noémie Fargier (doctorante, université Sorbonne Nouvelle-Paris 3). «  L’oubli, un paradigme pour le jeu d’acteur ? »

Gabriele Sofia (docteur Sapienza Università/Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, ATER, Université Paul-Valéry Montpellier 3) «  Mémoire et langage incarné de l’acteur. Quelques hypothèses à partir d’une recherche neurocognitive »

17h-17h30 Pause

17h30-19h Session 10
ÉCOUTES ET CONSTRUCTIONS SONORES EN QUESTION
Modérateur  : Marie-Madeleine Mervant-Roux

Sandrine Dubouilh (professeur, université de Bordeaux). «  Écrire une histoire de l’écoute et de l’expérience spectatrice à travers l’analyse des lieux de spectacle  »

Daniel Deshays (professeur à l’ENSATT, réalisateur sonore). «  Ce que ma construction/création sonore tendait à modifier de la parole et de l’écoute au théâtre  »

Jean-Marc Larrue (professeur, Université de Montréal)  : «  Pour une auralité des archives sonores du théâtre  : de l’archivage du geste créateur de sons à l’opacification de la médialité sonore  »

Clôture du colloque

  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS