Département Enseignants Enseignements Recherches Colloques Elèves
> Colloques > Des scénarios et des livres

Des scénarios et des livres

Les 13 et 14 octobre 2016.
ENS et Maison de l’université de l’université de Rouen (Place Émile Blondel, 76130 Mont-Saint-Aignan).

Colloque organisé par Mireille Brangé (Université Paris XIII- Pléiade) et Jean-Louis Jeannelle (Université de Rouen – CEREdI, EA 3229)

Au regard du nombre de films produits, et plus encore du nombre de films imaginés mais jamais réalisés, le nombre de scénarios publiés est dérisoire, en France tout particulièrement. Quelques collections existent et les projets avortés des plus grands réalisateurs nous sont, pour certains, accessibles, mais il ne s’agit là, à chaque fois, que d’exceptions à une règle tacite selon laquelle la lecture d’un scénario ne se justifie qu’en référence au film existant ou avorté. Cette situation ne tient pas uniquement à la culture du secret qui entoure les scénarios, protégés pour des raisons juridiques et financières. Elle tient également au fait que ces textes sont jugés difficilement lisibles, réservés aux professionnels capables de les décoder dans la perspective d’une réalisation à venir – autrement dit « avec les yeux du cinéma », de la même manière que Molière, conseillait dans l’adresse au lecteur de L’Amour Médecin la découverte individuelle de sa pièce « aux personnes qui ont des yeux pour découvrir dans la lecture tout le jeu du théâtre ».

Pourtant, le cinéma existe, ou plus précisément co-existe sous une forme écrite, sans que l’on en tienne véritablement compte, en dehors de quelques travaux autour de ce que Lise Gauvin et ses collaborateurs ont nommé les « scénarios fictifs » dans un numéro de Cinémas (vol. IX, n° 2-3, printemps 1999). Et ces scénarios édités n’ont pas pour seule fonction de compléter le plaisir procuré par le spectacle du film ou de compenser son impossibilité. Aussi nous proposons-nous de nous intéresser à cette dimension en grande partie invisible – non parce qu’elle serait cachée, mais simplement parce peu de spécialistes de la littérature ou du cinéma y prêtent attention –, sous ses différents aspects.

Programme

Jeudi 13 octobre, Paris – Le scénario comme texte à lire : des pratiques du scénario (ENS, 45 rue d’Ulm, salle Dussane)

8h45 : accueil

9h00 : introduction : Antoine de Baecque (ENS – Ulm)

9h15-9h45 : Cécile Vargaftig (Guilde des scénaristes)

Lire – présidence Jacqueline Nacache (Paris VII)

  • 9h45- 10h15 : Esther Pelletier : « Lire un scénario : sur quelques exemples de scénarios – Jean-Marc Vallée et François Boulay, Laurent Tirard et Grégoire Vigneron, Federico Fellini »
  • 10h15-10h45 : Nadja Cohen (U. Leuven) : « Pour un cinéma de papier : comment lire un scénario publié ? »
  • 10h45-11h : Questions

Enseigner – présidence Jean-Loup Bourget (ENS-Ulm)

  • 11h-11h30 – Isabelle Raynaud (U. Montréal) : « Enseigner l’écriture de scénario »
  • 11h30-12h – Vivien Bessières (Toulouse), « Le problème stylistique du dialogue dans les manuels de scénario »
  • 12h-12h15 : Questions

Déjeuner : 12h15-14h

Éditer – présidence Marc Cerisuelo (Paris-Est Marne-la-Vallée)

  • 14h-14h30 – Yves Alion (directeur de L’Avant-scène cinéma), « Éditer des scénarios : l’Avant-Scène cinéma »
  • 14h30-15h – Alain Boillat (U. Lausanne) : « La collection “La petite bibliothèque des Cahiers du cinéma” »
  • 15h-15h30 – Olivier Curchod (Paris) : « Le scénario de La Règle du jeu, Nathan, 1999 : une expérience éditoriale »
  • 15h30-16h – Ada Ackerman (INHA) et Elena Vogman (FU Berlin) : « Le Capital d’Eisenstein. Un scénario impossible à éditer ? »
  • 16h-16h15 : Questions

16h15-16h30 : Pause

Novellisation : présidence Françoise Zamour (ENS Ulm)

  • 16h30-17h – Thomas Pillard (U. Paris III), « Les novélisations du Film complet et leurs usages dans les années 1950 : presse magazine, cinéphilie ordinaire et enjeux de genre »
  • 17h-17h30 – Geneviève Sellier (U. Bordeaux III), « La novellisation des films dans les magazines populaires de cinéma : une source pour l’étude de la réception ordinaire après-guerre (1946-1956) »
  • 17h30-17h45 : Questions

19h : Dîner

Vendredi 14 octobre, Rouen – Le scénario publié : pour une histoire (Maison de l’Université de l’université de Rouen, salle de conférence)
voir http://mdu.univ-rouen.fr

Matin – présidence Jean-Louis Jeannelle (U. Rouen)

  • 9h30-10h – Melissa Gignac (Lille III), « Louis Delluc “auteur cinégraphique” »
  • 10h-10h30 – Melisande Leventopoulos (Paris VIII), « Des livres cinématographiques de piété ? Publier et lire le cinéma religieux français d’un après-guerre à l’autre »
  • 10h30-11h –Carole Aurouet (Paris Est-Marne la Vallée) : « L’Anthologie du cinéma invisible : genèse - conception – réception »
  • 11h-11h15 : Questions

11h15-11h30 : Pause

  • 11h-30-12h – Françoise Zamour (ENS Ulm) : « “Un monstre à l’état fœtal” : de Julien et Marguerite à Marguerite et Julien »
  • 12h-12h30 – Philippe de Vita (Orléans) : « Jean Renoir, Œuvres de cinéma inédites : l’accomplissement d’un cinéaste-écrivain »
  • 12h30-12h45 : Questions

Déjeuner : 12h45-14h15

Après-midi – présidence Mireille Brangé (U. Paris XIII)

  • 14h15-14h45 – Fabien Gris (U. Paris IV) : « Les textes de Bruno Dumont : anti-scénarios ou hyper-scénarios ? »
  • 14h45-15h15 – Jean Cléder (U. Rennes 2) : « Marguerite Duras : en haine du scénario – donner à lire sans lier ? »
  • 15h15-15h45 – Margaret Flinn (OSU University, EU) : « Olivier Assayas et l’ambivalence du scénario publié »
  • 15h45-16h : Questions

16h00-16h15 : Pause

  • 16h15-16h45 – Élise Domenach (ENS –Lyon) : « La forme scénario chez Luc Dardenne : écrire à côté du cinéma, ou écrire du cinéma pour penser avec le cinéma »
  • 16h45-17h15 – Philippe Met (U. Penn) : « Vertige des (films) fantômes : Bertrand Bonello »
  • Questions : 17h15-17h30

Conclusions

  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS